Comment utiliser un épilateur à lumière pulsée (IPL) ?

Comment utiliser un épilateur à lumière pulsée ?

S’épiler est rarement une partie de plaisir et ça, les marques spécialisées l’ont bien compris. Pourtant, ce ne sont pas les méthodes qui manquent : cire, rasoir, épilateurs waterproof ou encore crème dépilatoire sont là pour nous servir et ravir tous les budgets. Mais le dernier en date reste l’épilateur à lumière pulsée, prouesse de technologie dans le domaine de la beauté à domicile. Son action éradique le bulbe pileux du poil et rend sa repousse de plus en plus faible et lente au bout de quelques séances.

Dans ce registre les marques Braun, Philips ou encore Remington font désormais partie des modèles les plus appréciés et à tous les prix. Cependant, son utilisation, à ne pas confondre avec l’épilation laser proposée en institut, ne doit pas être prise à la légère et demande de suivre quelques règles essentielles. Voici donc comment utiliser correctement un épilateur à lumière pulsée afin d’obtenir les meilleurs résultats.

ACHETER UN ÉPILATEUR LUMIÈRE PULSÉE AU MEILLEUR PRIX

I – La préparation de la peau

Avant toute chose, il est très important de préparer sa peau à l’appareil. Attention toutefois, tout le monde ne peut pas utiliser ce type d’épilateur. Pour être efficace, l’IPL se base sur la différence de teinte entre la carnation de la peau et celle des poils. Il faut que ces derniers puissent absorber l’intensité de la lumière. Ainsi, les peaux claires aux poils blonds ou roux et les peaux foncées ne peuvent pas l’utiliser. Ceci est dû au taux de mélanine tantôt trop faible et tantôt trop élevé qui rend alors son emploi inefficace.

types de teint et couleur des poils

Types de teint et couleur des poils

Quant aux achats relatifs à ce dernier, il n’est pas nécessaire de vous procurer un gel ou une crème. Pour autant, lisez toujours la notice, car les indications peuvent varier d’un modèle à l’autre. De plus, certains d’entre eux peuvent demander l’utilisation de lunettes de protection afin de ne pas abimer les yeux. Chez Braun par exemple, le port de lunettes n’est pas nécessaire puisque l’épilateur est prévu pour rester inactif lorsqu’il n’est pas au contact de la peau.

Les indications en amont

Avant d’utiliser votre appareil, rasez-vous 2 à 3 jours à l’avance, avec la méthode que vous préférez, même si la cire vous demandera plus d’attente. Faites en sorte qu’il ne reste pas de pilosité à la surface. Cela permet de faire repousser les poils plus noirs et drus et d’attirer plus facilement la lumière. Le jour J, veillez cependant à toujours sécher votre peau avant d’approcher l’IPL.

Autre indication, il est conseillé d’éviter les expositions prolongées au soleil pendant 2 à 3 semaines précédent l’utilisation de la lumière pulsée, mais aussi après. Soyez vigilant afin de ne pas irriter votre peau. On rappelle également qu’un test sur la ou les zones peut être nécessaire quelques jours avant l’utilisation afin de constater si l’épiderme est apte à recevoir le traitement.

II – L’utilisation de l’appareil

Étape 1 : Selectionner la tête

Tout d’abord, il convient de préparer son appareil. Attention, l’utilisation, mais également la prise en main de l’épilateur peut varier en fonction des marques. Quoiqu’il en soit, la grande majorité des modèles possèdent plusieurs têtes afin de s’adapter au mieux aux différentes parties du corps comme le maillot, les aisselles, les jambes voire même le visage. Pour cela, sélectionnez premièrement l’embout le plus propice à la zone que vous souhaitez traiter.

Chez Philips par exemple, le modèle Prestige propose 4 têtes afin de concorder au mieux avec les zones précédemment citées. Leur épaisseur varie, ici, de 2 à 4,1 cm. Attention toutefois à ne pas exposer vos muqueuses à l’appareil, notamment lors du traitement de la zone du maillot ou même du visage si l’appareil le permet.

Étape 2 : Le réglage de l’intensité

Une fois en marche, il convient de choisir l’intensité qui concordera le plus avec votre type de peau et de poils. Là encore, lisez bien le manuel d’utilisation et les règles de sécurité afin de choisir l’intensité la plus conseillée. Certains modèles comme le Philips Lumea Prestige qui possède un capteur SmartSkin, permet de trouver le réglage optimal.

Quoiqu’il en soit, si l’épreuve est trop douloureuse, c’est que l’intensité choisie est trop élevée. Dans ce cas, réduisez-là. En revanche, l’apparition de petits picotements dans la zone épilée est tout à fait possible et peut être fréquente. Hydratez intensément à l’aide de crème pour le corps douces, type pharmacie.

Étape 3 : Le contact avec la peau

Placez ensuite sa tête au contact permanent avec l’épiderme. C’est ce contact qui permet à la lumière de déclencher les flashs et par conséquent, l’épilation. Il vous suffit ensuite à mesure que le flash se fait sentir, de descendre le long de la zone, sans repasser une seconde fois.

Enfin, pour que votre épilateur vous offre les meilleurs résultats possible et vous évite des brulures, son utilisation doit se répartir toutes les 2 à 3 semaines lors des premières utilisations. En tout, une séance dure entre 30 et 40 minutes, parfois moins en fonction de la technologie de l’appareil.

Découvrez notre comparatif sur les épilateurs à lumière pulsée

III – Les recommandations à prendre après l’IPL

Lors du début du traitement, il est conseillé d’utiliser l’épilateur à lumière pulsée toutes les 2 à 3 semaines à hauteur de 4 à 5 séances. Ce n’est que là que les premiers résultats vont se faire sentir. Les poils se feront de plus en plus discrets et leur repousse sera ralentie sur la durée. Puis, on calme le rythme en passant à une séance que l’on appellera plus communément une retouche, toutes les 4 à 8 semaines lors des 3 à 4 mois suivants. Quoiqu’il en soit, les premiers résultats ne seront pas visibles dès la première séance.

Attention au soleil et aux produits irritants

N’augmentez sous aucun prétexte la fréquence du traitement pour améliorer son efficacité au risque de vous bruler la peau et d’altérer la qualité de l’appareil. Puis, comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, fuyez les expositions au soleil, mais également aux cabines UV. Les gommages, savons au pH irritant ou tout autre produit qui pourraient causer une irritation à la peau récemment sensibilisée par la lumière pulsée sont également proscrits.

D’ailleurs, ces appareils peuvent être utilisés tant chez les femmes que chez les hommes du moment que les règles d’utilisations sont respectées et que la couleur de la peau ou de la pilosité le permet.

ACHETER UN ÉPILATEUR LUMIÈRE PULSÉE AU MEILLEUR PRIX

);