Effets secondaires de l'épilation au laser
Epilateur Lumière Pulsée

Quels sont les effets secondaires de l’épilation laser ?

Mis à jour le 22 octobre 2021

L’épilation au laser reste une nouveauté dans le domaine des soins esthétiques, elle est cependant appréciée par beaucoup de femmes, notamment grâce aux résultats plus ou moins définitifs qu’elle peut fournir. Après la réalisation de toutes les séances recommandées, vous vous serez débarrassé de la totalité de vos poils et vous pourrez ainsi apprécier une peau bien lisse. Malgré ses résultats spectaculaires, il est important de tenir compte des potentiels risques encourus lors d’une épilation au laser pour pouvoir les éviter.

En quoi consiste l’épilation au laser ?

Le principe de fonctionnement de ce type d’épilation est la destruction du bulbe du poil jusqu’à la racine via l’émission de rayons de chaleurs. Contrairement aux autres techniques d’épilations qui permettent de se débarrasser des poils de manière temporaire, cette méthode est considérée comme définitive. D’autre part, plusieurs points importants sont à retenir.

Les faisceaux laser ciblent spécifiquement les peaux à teintes foncées car elles contiennent plus de mélanine. Si ce pigment est présent en abondance lors de la phase de croissance du poil, il faut absolument éviter de l’éliminer à l’aide de méthodes traditionnelles pendant au moins les six semaines qui précèdent la première séance d’épilation au laser.

Vous pouvez utiliser cette technique pour épiler n’importe quelle zone pileuse du corps.

Nous distinguons un autre type d’épilation qui fonctionne grâce à la lumière pulsée, il est principalement caractérisé par :

  • une efficacité moins importante que l’épilation laser ,
  • cette technique peut être réalisée chez soi. L’épilation laser, elle, est exclusivement pratiquée par des médecins spécialistes au sein d’une clinique esthétique
  • les résultats de l’épilation à la lumière pulsée comparés au laser sont semi-définitifs. Ils varient aussi en fonction du profil chaque personne.

Qui peut faire une épilation au laser ? Et où se pratique-t-elle ?

Comme dit précédemment, seul un médecin spécialiste, dermatologue ou médecin esthétique peut pratiquer des séances d’épilation laser. Et ceci dans un centre disposant des appareils spécifiques nécessaires.

Sachez que seulement les peaux claires à poils foncés peuvent bénéficier d’une épilation au laser. En effet, plus le contraste est élevé, plus les résultats sont importants. Cette technique ne concerne donc pas les peaux noires et foncées à cause des risques de brûlures encourus. Les rayons lasers ne peuvent pas faire la différence entre la peau et le poil. Pour résumer, là où il y a de la mélanine, les rayons laser font leur effet.

Quels sont les risques impliqués par l’épilation laser ?

Aucune technique d’épilation n’est sans risque, pour les minimiser, le médecin spécialiste responsable de votre séance d’épilation laser doit d’abord bien étudier votre peau et en distinguer la teinte afin de limiter les risques de brûlures. Parfois, l’épilation laser cause des brûlures ou l’apparition de taches brunes transitoires dans la peau. D’autre part, il n’existe aucune étude à l’heure actuelle qui fait le lien entre l’épilation laser et la dégénérescence des grains de beauté. Mais d’après les médecins, ce phénomène ne constitue de risque majeur compte tenu de la courte durée d’exposition de la peau au laser.

Dans certaines situations, d’autres effets indésirables peuvent apparaître chez les clients. On peut par exemple retrouver quelques cas de stimulation de la pilosité accrue chez certaines personnes. C’est une conséquence paradoxale qui peut arriver après les premières séances de soin. Elle se produit généralement au niveau du visage, de la poitrine et des hanches.

L’origine de cet effet secondaire indésirable  est un contact étroit entre les poils fins et les poils plus épais. Ces derniers finissent par fusionner en poils plus épais. On peut retrouver ce type de modifications hormonales chez les femmes en âge de procréer et chez les jeunes hommes. La seule alternative pour les personnes présentant cette pathologie désagréable est d’avoir recours aux techniques de l’épilation électrique.

Douleur et l’épilation laser : à quel niveaux doit-on s’attendre ?

Chaque technique d’épilation provoque plus ou moins quelques douleurs au niveau de l’épiderme. Mais celle-ci reste tout de même un paramètre de mesure subjectif. En la comparant aux autres méthodes traditionnelles telles que l’épilation à cire, l’épilation laser n’équivaut généralement qu’à une sensation de pincement désagréable. Si vous ne pouvez cependant pas la tolérer, pensez à appliquer une crème anesthésiante quelques minutes avant votre séance d’épilation laser.

Rien de très alarmant donc. Mais quand est-il des effets secondaires de l’épilation au laser sur le long terme ? A suivre …