Comment utiliser une ceinture électrostimulation ?

utilisation d'une ceinture électrostimulation

Pour se tonifier et travailler ses muscles ne profondeur en parallèle d’une activité sportive, les ceintures par électrostimulation s’avèrent être un bon compromis. Faciles d’utilisation et à l’efficacité prouvée dans la mesure où elles sont bien utilisées, elles s’attaquent à nos muscles profonds pour les dessiner, mais aussi pour soulager diverses douleurs musculaires.

Si elles sont certes un peu chères, elles méritent tout de même que l’on réfléchisse à cet investissement. D’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un sportif confirmé pour obtenir de véritables résultats durables. Toutes et tous peuvent y prétendre, qu’importe le niveau tant que l’investissement est présent. Un must pour ceux qui souhaiteraient changer de corps ! Convaincu ? Alors voici comment l’utiliser à bon escient.

ACHETER UNE CEINTURE ÉLECTROSTIMULATION AU MEILLEUR PRIX

Qu’est-ce qu’une ceinture par électrostimulation ?

Vous connaissez déjà certainement les ceintures abdominales, soit par le biais des publicités télévisées soit par le bouche-à-oreille. À l’époque diverses marques comme Sport-Elec et Slendertone avaient réussi à se positionner dans de nombreux foyers. Si celles-ci fonctionnent avec pour simple attirail, une ceinture, les modèles par électrostimulation sont un peu plus évolués et complexes.

En effet, ici pas de ceinture à proprement parler, mais des électrodes qui viennent se positionner sur l’ensemble des muscles à travailler. Si l’on pense très souvent aux abdominaux, ces dernières peuvent aussi solliciter la masse musculaire des cuisses, des mollets, des bras, mais aussi des épaules, contrairement à la ceinture abdominale qui ne se réduit qu’à un usage ventral. Elles fonctionnent grâce à un système de patchs qui peuvent varier en fonction des marques et des programmes et qui sont reliés entre eux en différents canaux avec un pôle + et un pôle -.

Ce qui est intéressant c’est que l’électrostimulation respecte le principe du corps. Avec son aide, la contraction des muscles est directement commandée via le nerf moteur grâce aux différentes stimulations. En temps normal, lorsqu’on pratique une activité sportive ou un entrainement intense de musculation, c’est le cerveau qui est chargé d’envoyer au muscle une demande de contraction via un signal électrique. Or, le muscle étant incapable d’analyser la source, il agit même avec un signal extérieur. La preuve qu’investir dans un électrostimulateur est efficace !

✓ La technologie EMS ou TENS

Il existe une différence entre ces deux technologies. Pour faire court, la première, EMS, oblige les muscles à se contracter. On l’utilise donc pour le renforcement musculaire en complément d’une activité sportive.

On l’ajuste en fonction de son niveau grâce aux différentes intensités proposées par l’appareil que vous avez choisi d’acheter. À l’inverse, la technologie TENS agit comme un anti-douleurs. Elle permet d’envoyer des signaux au cerveau qui va alors libérer des analgésiques naturels que l’on appelle plus communément, l’endorphine.

Si ces deux technologies peuvent être comprises dans une même ceinture, veillez tout de même à le vérifier dès l’achat, surtout si vous souhaitez utiliser votre appareil dans les deux cas précisés ci-dessus.

Le comparatif pour trouver le meilleur modèle.

Comment placer l’électrostimulateur ?

Contrairement à la ceinture abdominale qui se place toute seule, se règle et se maintient grâce aux scratches et à l’emploi d’un gel conducteur, les électrodes de l’électrostimulateur doivent, elles, être positionnées correctement afin de cibler les muscles.

Leur emplacement est très important pour obtenir des résultats à coup sûr, même s’il ne faut pas oublier que ceux-ci ne se montreront pas en un jour. Un peu de patience, de rigueur et de discipline seront nécessaires. L’astuce c’est de vous placer en contraction pour faire ressortir les muscles et placer plus facilement les électrodes.

Ainsi, pour placer correctement vos électrodes, sachez tout d’abord qu’il en existe de différentes tailles et formes. Si la taille est importante pour le travail de renforcement musculaire, cela est un peu moins vrai pour la forme spécifique des électrodes que l’on conseille plutôt dans le travail des douleurs musculaires.

Dès l’achat de votre appareil, pensez à regarder quelles électrodes sont comprises dans le pack. À savoir que les plus fréquentes sont les électrodes standard en 5×5 cm. Veillez donc à rajouter quelques électrodes XL afin de pouvoir travailler les zones grand format comme les épaules, les cuisses ou les mollets.

Quoiqu’il en soit, il est important que les électrodes soient correctement placées sur la peau sans proximité immédiate de lésions ou de blessures. Les deux pôles d’un même canal ne doivent pas être appliqués sur la ligne médiane du corps, mais en diagonale.

De plus, il est indispensable de ne pas déplacer ou retirer les patchs durant une séance tant que l’appareil n’est pas à l’état d’arrêt. Dans le même registre, veillez à ne pas humidifier les électrodes avant l’utilisation et ne les prêtez pas à quelqu’un d’autre. Avant chaque session, veillez dans tous les cas à éplucher la notice d’utilisation, car le matériel varie en fonction de chaque appareil.

Pour un placement optimal, retrouvez notre article explicatif zone par zone.

Quelle fréquence pour obtenir des résultats ?

Rome ne s’est pas faite en un jour et il en est de même pour le renforcement musculaire. Pour que vos efforts ne restent pas au stade de tentative, il est important de s’imposer de la rigueur et de la discipline. Le point positif, c’est que les stimulations ne font pas mal et que l’exercice peut être réalisé à la maison pendant que vous continuez à vaquer à vos occupations.

En termes de fréquence, sachez qu’il n’est pas conseillé de dépasser 2 séances par jour ou 80 minutes d’utilisation sur un seul et même muscle. En termes d’utilisation hebdomadaire en revanche, vous pouvez opter pour 4 à 5 sessions de 20 minutes à 1 heure pour obtenir des résultats rapides et profonds et laisser le temps aux muscles de se reposer. Si vous êtes débutant, allez-y doucement ! Nul besoin de se lancer du jour au lendemain. Préférez y aller progressivement afin de ne pas endommager la musculature profonde et vous blesser.

Quoiqu’il en soit, on estime qu’avec de la rigueur 25 séances sont nécessaires afin de sentir les premiers résultats. Soit, à hauteur de 4 ou 5 séances par semaine, vous pourrez admirer votre nouvelle masse musculaire dès le premier mois. Ne lâchez rien et laissez-vous le temps de la prise en main votre récente acquisition.

Pour plus d’informations, retrouvez notre article détaillé pour savoir à quelle fréquence utiliser votre électrostimulateur.

Quelle intensité choisir ?

L’intensité a aussi son importance dans la réussite de vos objectifs. Elle peut varier en fonction de l’électrostimulateur que vous avez choisi de vous procurer. Si certains modèles ciblent directement les utilisateurs expérimentés avec des intensités élevées, d’autres sont aussi plus généralistes et peuvent être utilisés par tous. Quoiqu’il en soit, si vous débutez, il est important d’y aller progressivement afin de ne pas endommager les muscles, tout comme c’était le cas pour la fréquence d’utilisation.

Si votre ceinture le permet, usez et abusez des programmes musculaires qui sont déjà pré-enregistrés dans l’appareil. Ne faites jamais l’impasse sur les programmes d’échauffement et de récupération qui doivent faire partie intégrante du processus d’électrostimulation.

Pour le reste, on conseille de se baser sur les différents programmes d’entrainement de la ceinture qui propose généralement toutes les intensités adaptées aux différents niveaux, que ce soit pour les abdos, les bras, l’ensemble des jambes et qui vont venir muscler la zone par stimulation à votre rythme.

À ce propos, certaines ceintures proposent jusqu’à 150 niveaux d’intensité comme le modèle Slendertone Abs7 ainsi qu’une multitude de programmes. D’autres proposent également de régler l’intensité à votre place lorsqu’elle le juge nécessaire. À terme, vous pourrez rapidement atteindre les niveaux supérieurs et même le niveau professionnel si vous vous tenez à votre évolution progressive.

Est-ce adapté à tous ?

Bien évidemment, les ceintures par électrostimulation sont adaptées à tous, du débutant à l’expert, homme ou femme. L’usage, en complément d’une activité sportive, de ce produit a pour but de contracter vos muscles et de participer à leur remise en forme.

Pour les débutants, la ceinture sera une excellente aide pour travailler les muscles en profondeur et leur donner, au fil des utilisations, une nouvelle forme.

Pour les utilisateurs experts qui pratiquent une activité sportive intense, elle viendra compenser la récupération, travailler la vascularisation après l’effort et maintenir la masse musculaire.

Attention toutefois, les ceintures par électrostimulation ne permettent pas de perdre du poids. En effet, leur usage n’étant pas douloureux, aucune calorie n’est brulée. Par conséquent, les kilos ne chutent pas. S’il s’agit donc de votre objectif premier, on conseille de se focaliser en amont sur un sport cardio avant de venir consolider les résultats avec un électrostimulateur.

En revanche, cette dernière saura travailler la sangle abdominale, les muscles fessiers et les cuisses pour vous dessiner une silhouette plus marquée et re-dessinée. De quoi perdre rapidement quelques tailles de pantalon sans véritablement perdre de poids.

Des exercices pour amplifier les résultats

Le mieux reste cependant de travailler ses muscles en même temps que la ceinture. Il est en effet tout à fait possible de réaliser quelques exercices simples en même temps que l’électrostimulateur. Par exemple, il est tout à fait possible de courir avec ce dernier, de faire du vélo ou même de réaliser quelques petits exercices de musculation comme le gainage. Des efforts qui ne sont pas forcément permis avec la ceinture abdominale puisque celle-ci doit constamment être au contact de la peau et des muscles.

Lorsque vous réalisez des abdominaux, par exemple, certains muscles s’avèrent ne pas être toujours sollicités à 100%. L’usage de la ceinture dans ce registre est donc idéal pour forcer la contraction des muscles restants et de compléter l’effort. Au final, vous travaillez deux fois plus sans vous en rendre compte et les résultats sont au rendez-vous, en un temps record.

ACHETER UNE CEINTURE ÉLECTROSTIMULATION AU MEILLEUR PRIX