Trucs et astuces pour une épilation sans douleur

épilation sans douleur

L’épilation est souvent associée à la petite phrase en provenance d’une autre époque « il faut souffrir pour être belle ». Aujourd’hui les technologies liées à la beauté et aux soins du corps sont telles que l’on peut prendre soin de soi, sans avoir besoin de se faire mal ou tout du moins en limitant le geste beauté à une simple gêne.

Quelles sont les solutions pour s’épiler ?

Épilation sous-entend retrait du poil et surtout de son bulbe. Cette technique s’oppose au rasage par exemple qui se contente de couper le poil, laissant en place la racine (le bulbe) sous la peau.

Il est possible de s’épiler à la cire (chaude ou froide), à l’épilateur électrique, avec un épilateur à lumière pulsée ou avec une pince à épiler. L’épilation avec épilateur électrique est très appréciée, car elle se fait à domicile, elle est rapide et l’appareil n’est pas très cher. De plus il peut être utilisé en parallèle de rendez-vous ponctuels dans un institut de beauté.

Poursuivez votre lecture avec cet article qui vous permet de déterminer la meilleure technique d’épilation

Comment ne pas avoir mal avec un épilateur électrique ?

Pour éviter d’avoir mal, la première chose à faire est d’utiliser régulièrement l’épilateur. Il ne faut pas attendre que les poils soient longs, car c’est la plus sûre façon d’avoir mal et de peiner pour retirer tous les poils. Ainsi si les poils sont vraiment longs (si vous êtes du genre à ne pas vraiment vous épiler pendant l’hiver par exemple), il est préférable de les raser une semaine avant.

Autre astuce toute simple : soyez détendue. Pour cela, épilez-vous après un bon bain chaud. Vous allez vous relaxer et la chaleur va ouvrir les pores, favorisant l’arrachage du poil.

Par ailleurs il est important de bien tendre la peau. Cela implique de changer de position, d’utiliser l’autre main pour tirer sur la peau ou même de contracter les muscles. Mais quand la peau est tendue, le poil est arraché de façon plus nette et donc moins douloureuse.

Enfin il est possible d’opter pour des épilateurs qui sont conçus avec une ou plusieurs options permettant de limiter la douleur.

Quel épilateur fait le moins mal ?

Il est difficile de savoir quel est le meilleur épilateur électrique, car cela dépend vraiment des sensibilités de chacune. Cependant voici les différentes techniques dont les résultats ont été testés et approuvés par de nombreuses utilisatrices.

Épilateur qui fait du froid

C’est un conseil qui est donné depuis des centaines d’années : si la douleur est trop importante, il faut appliquer du froid sur la zone à épiler. Pas étonnant que certaines marques aient donc développé une façon de produire du froid directement pendant l’épilation.

Cela permet de ne pas s’interrompre et de s’épiler plus rapidement.

Épilateur qui souffle de l’air

Ce type d’épilateur est une variation de l’épilateur qui fait du froid. En effet, il s’agit d’un souffle d’air froid qui soulage la peau qui vient à la seconde même d’être épilée.

Par contre il est important de bien choisir son modèle pour être sûr d’avoir un frais souffle d’air continu et frais. Pour cela il faut consulter les avis laissés par les consommatrices précédentes.

Épilateur qui va sous l’eau

Beaucoup de femmes apprécient de s’épiler dans la douche, considérant la présence de l’eau chaude comme un excellent anti-douleur. Pour cela il faut acheter un épilateur waterproof et donc avec une batterie. En effet, sans mention spécifique, aujourd’hui la plupart des épilateurs ne peuvent pas être utilisés sous l’eau et sont branchés sur le secteur.

Épilateur à lumière pulsée

Bien que le terme épilateur soit utilisé pour cet appareil, le principe est très différent de celui d’un épilateur électrique. On parle également d’épilation longue durée, car cela permet d’espacer les séances d’épilation puisque les poils repoussent en étant moins nombreux. C’est actuellement la solution la plus douce pour la peau, surtout si on opte directement pour le meilleur épilateur à lumière pulsée.

Comment ne pas avoir mal en s’épilant le maillot ?

L’épilation du maillot peut être particulièrement douloureuse, car c’est une partie du corps très sensible. Si vous faites uniquement une épilation du maillot classique, alors un épilateur comme ceux ci-dessus (soufflant de l’air, waterproof, etc) suffit pour rendre l’épilation supportable.

Pour une épilation plus large et en particulier pour une épilation des grandes lèvres, il faut commencer par une séance chez l’esthéticienne pour s’occuper ensuite uniquement de l’entretien toutes les deux ou trois semaines. Ainsi les poils sont plus courts et moins nombreux.

Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à appliquer une compresse froide directement sur la peau au fil de la progression de l’épilation. Prenez également votre temps. Et si vous avez la possibilité, optez pour un épilateur avec plusieurs têtes d’épilation, dont une spéciale zone sensible. Ainsi elle sera moins large, avec moins de pinces. Mais elle ne sera pas moins efficace pour autant.

Enfin astuce spéciale pour le maillot : réalisez un soin gommage avec un exfoliant pour le visage. C’est un soin plus doux, plus respectueux de la peau. De cette façon la peau n’est pas agressée et dans le même temps vous prévenez les risques de poils incarnés.

Conclusion

Une autre astuce pour une épilation anti-douleur est tout simplement de s’épiler régulièrement. En effet, en la réalisant toutes les deux ou trois semaines, la peau s’habitue et les poils ne sont jamais trop longs.

De plus il ne faut pas oublier de prendre soin de la peau juste après l’épilation afin de ne pas ensuite être gênée par des irritations, des boutons ou autres gênes. Pour cela il faut donc hydrater et exfolier une fois par semaine.

Source : https://www.grazia.fr/beaute/tendances-beaute/reduire-la-douleur-de-l-epilation-a-l-epilateur-electrique-810394

);